Radio 2022

RADIO 2022

__________________________________________________________

Émission du vendredi 16 décembre 2022

Artiste invitée : Emma Dusong

Une proposition de Bertrand Gauguet et Paul Sztulman
Avec l’assistance technique de Christian Phaure

Étudiants Ensad : …

__________________________________________________________

EMMA DUSONG

Emma Dusong, artiste plasticienne française née en 1982 aux Lilas, développe un travail autour de la voix humaine pour favoriser des expériences vivantes, émotionnelles et sensorielles. Elle compose et écrit l’ensemble de ses œuvres vocales qu’elle expose sous forme d’installations en mouvement, de vidéos, de gravures, d’objets et de performances.
Après deux expositions personnelles en 2016 au Centre régional d’art contemporain d’Occitanie à Sète et au CAIRN, Centre d’art informel de recherche sur la nature à Digne-les-Bains, elle participe à l’exposition Polyphonies consacrée aux pratiques vocales dans l’art actuel au Centre Pompidou à Paris. En 2017, Annette Messager l’a choisi parmi ses coups de cœur sur la chaîne Arte. Elle conçoit en 2019, au sein de la galerie Les filles du calvaire, La voix libre, une exposition personnelle lumineuse et vocale.
Ses récentes expositions ont été présentées à l’Académie des beaux-arts suite à sa résidence à la Casa de Velázquez et au MoCA, le musée d’art contemporain de Taipei à Taïwan.
Emma Dusong est également chercheuse, maîtresse de conférences à l’université de Picardie Jules Verne, elle écrit sur le chant dans l’art contemporain et le cinéma. Elle a présenté sa recherche au Centre Pompidou, ARCO, l’EHESS, l’INHA, Paris 7, Paris 1 et à la bibliothèque Kandinsky.

https://www.emmadusong.org/

________________________________________________________

Écho vocal
Emma Dusong

En 2019, la commissaire Yu-Ting Hsieh m’a proposé de participer à une exposition collective au MoCA, le Musée d’art contemporain de Taipei, autour de la situation géopolitique des îles Matsu, des îles taiwanaises plus proches de la Chine que de Taïwan. Le projet s’est développé au fil des mois, mais quand je devais me rendre sur place en 2020 la pandémie m’en a empêché. J’ai dû concevoir l’ensemble de mon installation à distance à partir d’un territoire sur lequel je ne me suis jamais rendue. J’ai pu construire mon projet, tourner la vidéo et finaliser le dispositif à l’aide d’une équipe sur place.

Face à cette situation, mon objet d’étude s’est déplacé des îles Matsu à un espace de projections situé entre mon atelier et les îles taiwanaises. La distance en elle-même est ainsi devenue l’espace en jeu, incarné par l’écho vocal entre les voix chantées des performeurs des îles et ma propre voix ainsi que la diffusion sonore des vagues de la mer de Matsu puis de la mer Méditerranée. En décembre 2021, j’ai découvert, toujours de mon atelier, Měing-hyong nȳ dans l’exposition When Islands Dream.

Ensemble, nous pourrions réfléchir à cette notion de distance entre notre sujet et notre positionnement et comment l’écho peut incarner cet espace. Cette question me paraît également centrale au cœur d’un projet radiophonique dans notre relation à l’auditeur. Le micro engendre un rapprochement des distances : les voix pourtant lointaines parviennent aux auditeurs dans des espaces choisis, parfois intimes. La voix même abolie un certain éloignement ou énonce un désir de rapprochement.

Comment la distance s’incarne par l’écho et comment l’écho donne une dimension spatiale à la voix ? Au cœur de la création d’une œuvre, qu’est-ce que la distance apporte ? Et qu’est-ce que le rapprochement favorise face à une œuvre ?

________________________________________________________

Měing-hyong nȳ
Emma Dusong

Installation vidéo en triptyque sur des matelas verticaux, décembre 2021. Voir le teaser

Avec Cheng Chiao-Ying, Liu Hung-Wen, Liu Mei-Yu et Emma Dusong.

Texte et composition vocale : Emma Dusong.

When Islands Dream, exposition collective, du 14 décembre 2021 au 20 février 2022, MoCA Taipei, commissariat Yu-Ting Hsieh.

________________________________________________________